Monuke no Karada

Producteur : MI8k
Animation : 
Vocal : Megpoid GUMI
Romanisation & Traduction : Mukuro
.


.
Lyrics :
.
Kyokugen teki na miryoku o mi ni matou kimi ra
mukougishi de boku o matsu wake wa nain’da
heikinteki na yaruki mo mochiawase nu boku wa
hagare kake no wazuka na jishin misagete
waratte itai na
magatte itai yo na
suwatte itai kara
isu ni karada shibaritsuke
.
tobikose nai mama
oyoi dara nagasare te shimau moyou 
miagete mo ima wa
tobiagare nai boku no ashi wa dame da
.
mugon de itatte jikan wa tatte
sudooru ima
kisetsu ni sotta iiwake narabete
.
yume o kusai mon datte shitta
yume ni mogurikon de tta mirai demo
waratte itai noni
tsuba nomikon de
wakatta furi shite
nani mo dekinai kedo
.
tobikoseru kana
shinzou ga kudakete shimau made
ika nakere ba mata
kimi ra ni nare zu
kodoku ni madoromu
.
hito yon de sou futsuu
kimi ra wa mukashitte iu
waratte itai kara
mikudasu soburi kakushiteru
.
togire togire no boku no koe
ashita mo kiyuu shisou 
tobikoseru no ga rokudenashi no nakamairi da toshite mo
kamawanai kara
.


.
Traduction :
.
Ceux qui comme toi sont vêtus d’un charmant corps
Ne m’attendraient jamais de l’autre côté.
Je n’ai même pas la chance d’avoir de la motivation.
Le peu de confiance, même accidentelle, que j’avais est enlevée.
Je veux me moquer de toi.
J’aimerai être malléable. 
Parce que je veux occuper un siège.
Mon corps est attaché à une chaise.
.
Je ne peux toujours pas traverser
Ce genre d’état dans lequel si j’essaye de nager, je serai balayé.
Même lorsque je lève les yeux,
Mes jambes sont inutiles, incapables de me porter.
.
Le temps passait silencieusement.
Il passe encore maintenant,
Suivant les saisons alors que les excuses se rassemblent. 
.
J’étais conscient que mes rêves étaient fous.
Même si le futur était embourbé dans un rêve.
Même si je veux rire,
J’ai avalé ma salive.
Je faisais semblant de comprendre,
Mais je ne pouvais rien faire.
.
Je me demande si je serai capable de traverser
Jusqu’à ce que mon cœur se brise.
Si je ne recommence pas,
Incapable d’être comme toi,
Je sombrerai dans la solitude.
.
Oui, c’est ce que les gens appellent « normal »,
C’est ce que tu as toujours dit.
Parce que je veux rire,
Je cache ma nature condescendante.
.
Ma voix semble brisée.
Demain sera plein d’angoisse inutile.
Quand je traverse, même si je rejoignais vos rangs de perdants inutiles,
Ça n’a pas d’importance pour moi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s